English -  Français

Association Roger Langbehn pour l’éducation par les arts
et le respect de la nature ASBL

La Maison Langbehn

Située au cœur de Schaerbeek, à deux pas de l’Hôtel communal, cette double maison offre au regard des passants une façade de style Art Nouveau - rythmée et colorée - réalisée à partir de 1901 par l’architecte d'origine hollandaise Jean Van Hall. Après avoir rempli pendant plus d’un siècle sa mission de logement, cette maison insolite y ajoute désormais, sous la direction de Françoise-Emmanuelle Denis, une dimension éducative et artistique en accueillant les activités de l’Association Roger Langbehn pour l’éducation par les arts et le respect de la nature

La Maison Langbehn porte ce nom en mémoire de l’artiste plasticien Roger Langbehn tombé au champ d’honneur en 1918, à Montdidier, dans la Somme, à l’âge de 26 ans. Sa mère, Berthe Blanche Guibert fait l’acquisition, lors d’une vente publique à Saint Gilles, en 1926, de l’immeuble situé 90-92 rue Renkin. Elle y vit les vingt-huit dernières années de sa vie, de 1932 à 1960, et transmet - avant sa mort - des archives concernant son fils à la famille Harnois - Denis alors locataire du dernier étage de la maison.

Le couple Harnois Denis devient propriétaire de l’immeuble en 1972. Au décès d’Elie Denis, en 2006, sa fille Françoise-Emmanuelle prend connaissance des documents, lettres, cartes, photos, objets, peintures et dessins de Roger Langbehn conservés dans une mansarde de la maison et entame des recherches qui l’amènent à retrouver non seulement des parents éloignés de Roger Langbehn mais des parents d’anciens locataires du 90 rue Renkin. La passionnante reconstitution de l’histoire de la Maison Langbehn, de celle de son architecte et de ses habitants est amorcée…

Suite au décès de sa mère, Liliane Harnois, dernière occupante de la maison, Françoise-Emmanuelle Denis décide d’offrir une nouvelle vie à sa maison natale et entreprend, avec le soutien inconditionnel de son compagnon, Odair Assad, la rénovation et la restauration de cette maison dont les moindres recoins lui sont familiers.